Ocean Nepal, nos amis de Katmandou

Avant notre départ, un article sur notre voyage était passé dans un journal local sur la rive sud de Montréal (voir article). Il y était entre autres mentionné que nous désirions faire du bénévolat au Népal. Nous avons été contacté par un lecteur et il nous conseillait un endroit qu’il connaissait bien au Népal. Une référence vaut de l’or quand on voyage à l’autre bout du monde, on n’a donc pas cherché ailleurs et nous avons contacté Ocean Nepal.

C’est durant trois semaines que nous avons vécu avec les enfants de Ocean Nepal, dans leur maison et en s’intégrant à leur vie quotidienne. Premier défi, apprendre les prénoms des 16 enfants. Ce sont des prénoms complètement différents des nôtres (Aakriti, Subash, Dahnraj, Sarita, Shakti, etc.) il nous a donc fallu pratiquer, répéter et se faire des quiz pour réussir à tous les assimiler le plus rapidement possible. Autre défi, s’adapter au menu, le Dal bhat! Constitué d’une montagne de riz blanc, arrosé d’une soupe aux lentilles et d’un curry aux légumes sur le côté, ce repas est très savoureux, mais c’est la fréquence qui est un peu plus difficile (matin et soir). Pour eux, c’est leur repas préféré. Ils le mangent depuis leur tendre enfance et le mangeront probablement durant toute leur vie. Ce n’est pas typique de l’orphelinat, mais bien du Népal, tout le monde mange comme ça.

Lors de notre première semaine, les enfants étaient en période d’examens de fin d’année. Nous ne pouvions donc pas faire d’activités avec eux. On révisait avec les petits et tranquillement on apprenait la routine et le fonctionnement de la maison. On découvrait aussi doucement ses jeunes qui nous ont rapidement charmés. Notre première belle surprise: leur niveau d’anglais très élevé. On pouvait discuter avec tout le monde, même les petits. La maison est composée de huit filles et de huit garçons dont cinq petits de 6 – 8 ans et onze grands de 12-18 ans.

Après notre première semaine avec eux, nous les avons quittés deux semaines pour partir en trek (voir article). À la fin de notre trek, nous sommes passés par Dhading pour rejoindre les enfants (maintenant en vacances) qui étaient en visite chez les parents de Rajendra, le fondateur et gestionnaire d’Ocean Nepal. Village natal de plusieurs des enfants, c’est le vrai Népal: chemins de montagnes, routes poussiéreuses, paysages magnifiques, accueil chaleureux. Confort spartiate pour nous, mais que nous tentons d’apprivoiser puisque c’est la réalité ici. Nous y avons aussi fait la connaissance de la famille Papke originaire de Calgary qui en étaient à leur deuxième visite. Yan a fait de belles promenades dans les environs avec Rajendra, très fier de leur faire découvrir son coin natal. Pour ma part, mes pieds me faisant encore souffrir, je suis restée tranquille à la maison…

De retour à Katmandou après quelques jours, nous avons participé aux nombreuses activités que les Papke avaient préparées pour les jeunes avant leur départ. Ce fut ensuite notre tour de planifier quelques moments spéciaux pour eux. Nous sommes allés jouer au parc avec corde à sauter, collations et jeu de cache-cache. Nous avons aussi fait une activité de décoration de cupcakes. Bien que j’ai fait les gâteaux avec une préparation en boîte (mais un glaçage maison), la partie dégustation a connu un franc succès. À l’image de ce que nous préparons pour les fêtes à Céleste, nous avons préparé une course aux indices avec défis à relever pour découvrir le mot mystère « French Toasts ». Les enfants ont beaucoup aimé travailler en équipe pour faire nos courses farfelues, trouver les indices cachés, résoudre nos énigmes et la récompense finale, manger le pain doré! Ayant soufflé tous les œufs, ils ont beaucoup aimé ensuite peinturer les coquilles. Nous leur avons même cuisiné un pudding chômeur avant notre départ!

Notre activité coup de coeur est toutefois notre journée à la piscine. Les enfants rêvent tous de pouvoir apprendre à nager. À moins de demeurer près d’une étendue d’eau, c’est vraiment un loisir de riches de pouvoir se baigner et d’apprendre à nager. Il était tellement beau et touchant de voir les petits comme les grands essayer de flotter, se démener à coup de bras et de jambes pour finalement ne pas avancer du tout. Avoir peur de lâcher le bord, même s’ils touchent dans le fond de la piscine… Il n’est pas facile d’expliquer en mots comment flotter et nager. On leur tenait les mains, les bras, le ventre, pour essayer de leur montrer. L’eau était froide, quand ils grelottaient trop, ils sortaient se réchauffer au soleil et ressautaient par la suite. Nous y sommes restés pendant environ 3 heures. Ce fut vraiment un moment fort de notre voyage, une expérience que nous n’oublierons jamais.

Outre les activités de groupes que nous avons faites, nous avons passé beaucoup de temps simplement à placoter, jouer dehors devant la maison, glisser sur l’arbre glissade, lire des histoires, jouer aux cartes, tricher aux cartes 🙂 … Corail a joué beaucoup avec Prya et Bidisha, les deux petites de la maison. Elle a aussi passé beaucoup de temps avec la grande Sarita qui la peignait et lui mettait du vernis à ongles. Le petit Shakti était le plus tannant et prenait un malin plaisir à faire fâcher Corail, attachant petit garçon, il ne savait juste pas comment attirer l’attention de la bonne manière.

Avant d’arriver à l’orphelinat, Corail ne disait pas grand-chose en anglais. Dès notre arrivée, elle a commencé à nous surprendre en parlant à chaque jour de plus en plus. Rapidement elle faisait des phrases avec toujours plus de vocabulaire et elle accordait même parfois ses verbes. Céleste aussi s’est tellement améliorée depuis le début du voyage, elle était gênée de parler devant nous, mais quelques fois nous l’avons écouté en cachette et elle parle vraiment bien.

Lorsque l’école a commencé, 4 jours avant notre départ, le quotidien a changé drastiquement. Voici l’horaire typique: lever à 6h, étude avec un tuteur de 6h30-8h30, Dal bhat et début des classes à 9h30. Fin des classes à 16h. Cours de Karaté 5 jours/semaine de 16-18h. Retour à la maison, devoirs, Dal Bhat, devoirs et dodo. Cette routine est en place six jours semaines pour tout le monde, autant les petits que les grands. Ouf… on l’a vécu quatre jours et on était essoufflés. La méthode d’enseignement est différente de chez nous, la mémorisation est à l’honneur, souvent il n’y a pas beaucoup de réflexions dans des apprentissages de ce genre. Il est étrange, mais captivant de les voir réciter leurs leçons avec une voie musicale en se balançant d’avant en arrière. Encore une fois, (vous commencez à me connaître), observer mais ne pas juger. Nous ne sommes pas là en trois semaines pour changer des choses.

Nous avons beaucoup aimé aller les porter et les chercher à l’école. Le matin, il est fascinant de regarder le rassemblement. Coups de tambour, série de gestes en synchronismes, prières et chants à l’unisson, c’est un esprit militaire qui leur est inculqué. Nous avons aussi assisté à deux cours de karaté. C’est vraiment une belle activité pour eux. Ils travaillent fort et ils étaient tellement fiers de faire des combats devant nous. Ils ont la chance d’avoir un professeur qui semble excellent.

Pour eux c’est monnaie courante de voir partir des gens. Il y a beaucoup de bénévoles qui passent et qui quittent. Pour nous, les adieux ont été difficiles. Même en seulement trois semaines, nous nous sommes beaucoup attachés à ces enfants. Était-ce des adieux ou des au revoir? Nous ne pouvons pas le dire pour le moment, seul l’avenir nous le dira…

Si jamais vous aviez envie de faire un don au Népal, mais ne savez pas vers quelle organisation vous tourner, il y a une levée de fond spécialement pour l’orphelinat et le village de Dhading.

don

 

Advertisements

Une réflexion sur “Ocean Nepal, nos amis de Katmandou

  1. Merci à vous trois pour tous ces articles et les photos que vous avez pris le temps de nous partager tout au long votre voyage pour nous permettre de vivre une belle aventure avec vous.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s