Coups de cœur, de Bundi à Udaipur

Bundi est le genre de petite ville où plusieurs voyageurs ne peuvent s’y rendre par manque de temps. Pour nous, Bundi était un arrêt que nous voulions faire, idée survenue suite à la lecture des récits de voyage de notre ami Jonathan Custeau.

C’est dans l’ancienne enceinte des éléphants du fort que nous avons élu domicile pour notre séjour à Bundi. Situé au flanc de la forteresse, l’enceinte a été légèrement transformée pour aménager quatre chambres sommaires avec des plafonds à plus de 5 mètres de haut. De gros anneaux de pierres pour attacher les éléphants sont encore visibles dans le jardin. Il y a seulement 80 ans qui nous séparent de la vie active du palais et du fort. Mention spéciale pour la cuisinière du guest house, c’est ici que nous avons mangé nos meilleurs thalis, un régal.

La forteresse est abandonnée, mais elle est accessible à qui veut bien s’y aventurer. Sous une chaleur de plomb, nous avons gravi le chemin accidenté qui y mène. La montée était abrupte, ce qui a nécessité quelques pauses. Une fois arrivés dans le fort, nous étions seuls au monde. Céleste prenait un grand plaisir à découvrir les divers passages, les portes et salles inexplorées. Sauf quelques singes, l’endroit est désert et rien ne nous empêche de nous promener où bon nous semble.

Après quelques heures dans la forteresse, nous avons entamé notre descente, mais par un autre sentier longeant les remparts. Le sentier semblait nous conduire vers la ville… Arrivés à la hauteur des toits des habitations, nous avons croisé des enfants qui jouaient. Après quelques échanges et photos, ils nous font passer par les maisons pour rejoindre un groupe de femmes, probablement leur mère.

Après une autre série de photos, l’une des femmes met de la musique pour danser et nous invite à entrer chez elle. Nous devions être 20 dans la petite pièce que constitue leur maison. Accompagnées des femmes et des jeunes filles, Angèle, Céleste et Corail ont dansé avec elles une heure durant. L’accueil de ces femmes fût incroyable. Elles nous ont même cuisiné un petit goûter avant de nous laisser partir. Danser, ça donne faim! Angèle était contente de voir que malgré le fait que les femmes sont très peu présentes ni visibles en Inde, elles peuvent s’amuser et être heureuses.

Deux trains et 7 heures plus tard, nous voilà arrivés à Udaipur.

Udaipur est reconnue pour être la ville la plus romantique de l’Inde, mais elle est aussi connue pour être la trame de fond du film Octopussy de James Bond. Son palais, juché en hauteur, est visible de partout dans la ville et un lac en son centre ajoute au charme de la ville.

Comme plusieurs villes du Rajasthan, Udaipur est très touristique. La ville comporte plusieurs petits hôtels et restaurants. Malgré le grand nombre d’établissements, nous avons eu un coup de cœur pour un petit boui-boui entre deux bâtisses. Une cuisine extérieure et 3 tables, voilà qui fait le tour de l’endroit. Encore une fois, Corail a fait craquer des cœurs. La femme propriétaire faisait de la place à Coco sur son petit comptoir et celle-ci la regardait cuisiner.

Le Rajasthan est aussi reconnu pour ses Havelis. Ces bâtiments, construit à la mi du 20ième siècles par les riches marchands, sont aujourd’hui, pour la plupart, délaissés. Heureusement, certains sont restaurés et transformés en musées. Dans l’un d’eux, un spectacle de danse et de marionnettes est présenté chaque soir. Encore une fois, nous sommes tombés sous le charme. Les danses traditionnelles présentées étaient hautes en couleur et impressionnantes. Corail, assise au premier rang avec Angèle, ne voulait pas que le spectacle se termine. Après toutes les étoiles qu’elle a eu dans les yeux, c’est avec une binette triste qu’elle regardait les danseuses s’éloigner.

Sans être des villes incontournables lors d’un voyage en Inde, Bundi et Udaipur nous ont fait vivre de nombreux petits coups de cœurs que nous garderons longtemps en mémoire.

Advertisements

4 réflexions sur “Coups de cœur, de Bundi à Udaipur

  1. C’est magnifique. La bouffe a l’air tellement bonne. On ne peut que vouloir etre pret de Corail avec son beau sourire et sa joie de vivre. Bonne continuite… Love Linda et Yves XXX

    J’aime

  2. Wow, encore une fois de plus émerveillée par les photos mais aussi par la générosité de vos textes qui décrivent avec détails plusieurs aspects de votre expérience. L’aspect humain, est toujours celui qui me touche le plus. Merci Yan!

    J’aime

  3. Content de voir que vous avez aimé Bundi. Ça reste mon coup de coeur pour toute l’Inde. Il y a ce petit quelque chose à Udaipur aussi, et je vois que vous avez assisté au spectacle de marionnettes… 🙂

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s