Et si on brûlait un Père Noël ?

Voyager c’est bien, mais voyager et avoir la chance de faire des rencontres, tisser des liens d’amitié, c’est encore mieux. C’est par le médium de nos blogues respectifs que nous sommes entrés en contact quelque temps avant le départ. En apercevant le site de Jocelyne et Robert, j’ai simplement laissé un commentaire pour leur souhaiter bon voyage, un voyage similaire au nôtre. Ce petit commentaire sur leur article nous transporte ici, à Fort Kochi, dans une série de rencontres, d’échanges et d’activités tous plus intéressantes les unes que les autres. Comme quoi, le battement d’aile d’un papillon peut changer beaucoup de choses.

Parents et grand-parents, Jocelyne et Robert se retrouvent eux aussi loin des leurs pour ce temps des fêtes. Quoi de mieux comme cadeau de la vie que d’avoir fait en sorte que nos routes se croisent. C’est avec le sentiment d’être avec notre famille, nos amis, que nous avons célébré Noël et défoncé l’année ensemble.

Je vous invite à suivre leur aventure ici: La tête en fugue

Et si on brûlait un père Noël ?

Loin de la dinde du temps des fêtes, c’est à l’indienne que nous avons sauté en 2015. Ici, les festivités entourant le nouvel an sont beaucoup plus importante que la fête de Noël.Très locale à Kochi comme tradition,  plusieurs intersections de la ville sont décorées avec des Pères Noël. En fait, ils sont remplis d’explosif et, au coup de minuit, le feu consume les Pères Noël. Les gens festoient, dansent et ils prennent un verre, ou deux… En soirée, impossible de trouver un chauffeur de tuk-tuk encore sobre!

Des masses de gens affluent de partout et convergent vers la plage, lieu de rendez-vous pour un spectacle d’un groupe de musique, le décompte et… la mise à feu d’un Père Noël géant!

En fait, sur la plage, l’homme barbu n’est pas un Père Noël mais un papaanji, un terme portugais qui désigne un vieil homme et non pas notre très cher Père Noël. Beaucoup voient la nouvelle année comme la venue d’un nouveau né. Ce bébé atteint un age vénérable en fin d’année (papaanji), emportant avec lui les fardeaux de l’année passée. Une nouvelle année, un nouveau bébé, le renouvellement, un nouveau départ célébré par tous.

3-2-1 Bonne année! Pas d’accolades maintenant… les yeux sont rivés sur le papaanji sur le point d’exploser. C’est dans un tonnerre d’explosions, de débris en feu flottant dans l’air et devant ce papaanji en feu que nous avons démarré l’année 2015! Une célébration très différente de ce à quoi nous sommes habitués…

Faire des rencontres en voyage implique aussi des aurevoirs… c’est ce que nous avons dû faire avec Jocelyne et Robert sur le chemin du retour vers notre chambre. Cette nouvelle année marquait aussi notre départ de Kochi pour poursuivre notre aventure vers le nord tandis qu’eux poursuivent la leur vers le sud. Nos routes se croiseront probablement quelque part entre Charlemagne et Longueuil;)

Pour vous à la maison, bonne année 2015 rempli de bonnes choses, de belles rencontres et surtout, de beaucoup de voyages!

IMG_9860

Advertisements

6 réflexions sur “Et si on brûlait un Père Noël ?

  1. Allo à vous quatre, On a beaucoup pensé à vous depuis votre dernier blogue. On avait hâte de voir comment s’était déroulé votre période des Fêtes. De rencontrer des québécois, ça a dû être réconfortant en cette période où nos proches nous manquent. Et nous allons aussi suivre ce couple dans leur exploration de l’Inde car leur blogue est également intéressant. On vous souhaite encore de belles rencontres et découvertes en 2015. On vous aime et vous nous manquez. Linda et Yves XXX PS: tante Lucille a fait un infarctus le 31 déc mais ils l’ont pris à temps. On vous tient au courant.

    J’aime

  2. Quel bonheur de lire nos aventures! J’avais l’impression d’entendre ta voix en lisant! Nous avons passé de très beaux moments en votre compagnie et nous étions tristes de vous voir partir. Nous gardons le contact et nous nous verrons au Québec! Nos salutations et grosses bises aux filles! Et quelques unes pour Angèle et toi, bien sûr! Xxx

    J’aime

  3. Bien que voyager implique de s’éloigner de nos proches, je réalise en vous lisant et plus que jamais, combien l’aventure en vaut la peine. Depuis votre départ, votre bagage d’expériences culturelles ne cessent de m’impressionner et que dire de la façon que vous venez de tourner l’année! Bonne continuité!!!

    J’aime

  4. WOW! Quelle belle façon de fêter le Nouvel An! A part le fait que nous avons hâte de vous revoir, je suis très content pour vous de vivre cette expérience. Heureusement que nous avons votre blogue et vos appels téléphonique. Ça rassure la maman et pour être honnête, le papa aussi. On vous aiment fort tous les quatre. Continuez de donner de beaux textes et de belles images aussi. .. Au plaisir de vous lire encore!
    Papa…

    J’aime

  5. Vous êtes si beaux et vous avez l’air si bien! Je suis émue à chaque fois que je vous lis. Je vous envie beaucoup de vivre cette belle aventure en famille! De mon côté, je continue mon chemin et je me rapproche encore plus de vous! Départ pour la Thailande dans un peu plus de 24 heures! J’ai très hâte! Mon Noël et mon jour de l’an à Londres on été chaleureux, remplis de belles rencontres et de belles découvertes! Continuez d’être prudents et d’en profiter au max! Je vous aime et je vous embrasse tous! Santé, bonheur et plein d’autres aventures pour vous en 2015! xxxx

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s