La mer de Galilée

La Galilée, cet endroit si souvent cité dans les cours de religion de notre enfance… Notre découverte a débuté par la région du Golan. Alon, le propriétaire du Golan Garden, où nous nous sommes arrêtés pour deux nuits, était de précieux conseils. Il connaît la région comme le fond de sa poche. Nous avons commencé par un petit trek de 2.5h (mes orteils ont eu peur, mais je les ai rassurées, on ne part pas pour 10 jours!), qui nous amenait à travers de beaux paysages du Golan. Parfois abruptes ou à flanc de vallée, ce fut un bel exercice! La région du nord d’Israël est reconnue pour ses nombreux (et excellents) vignobles. Nous sommes arrêtés au vignoble Assaf après nos efforts de marche. Adorable et champêtre, nous y avons dégusté un excellent vin avec des fromages de chèvres frais de la région. La grosse vie quoi!

Notre seconde journée dans Golan a été bien remplie! Nous avons débuté notre journée par une séance d’équitation avec un cow-boy Israélien. La nature est plus verte et un peu moins aride due aux pluies de novembre. On a eu la chance d’y voir deux chacals et une famille de 6 sangliers. Les trois chiens du ranch ont eu un plaisir fou à nous suivre et à courir dans la prairie. Après l’équitation, nous sommes allés découvrir un autre vignoble à proximité, le Pelter. À notre arrivée, ils nous ont dit que malheureusement ils ne pouvaient nous recevoir dû à une réception qu’ils préparaient. Devant notre déception, la dame nous a offert de faire la dégustation à l’extérieur. Le soleil était radieux et nous étions enchantés de s’y faire dorer. Elle nous fit donc goûter un blanc délicieux, puis un deuxième, puis nous amena des fromages et du pain. Puis ce fut le tour des rouges, tous plus délicieux les uns que les autres avec à chaque fois la présentation du cépage et de l’origine des raisins. Sans avoir pris connaissance du menu ou de prix, nous étions un peu nerveux au moment d’allé chercher la facture… Mais l’expérience avait été si agréable, que ça en vaudrait la chandelle! Et bien non, pas de facture, ils n’ont rien voulu que nous leur donnions… disons que ça rend l’expérience encore plus spéciale!

Ensuite, nous nous sommes dirigés sur le sommet du mont Bental. Une montagne qui offre une vue à 360 degrés, à plus de 100 km. Un groupe d’adolescents américains juifs s’y trouvaient dans le cadre d’un programme nommé Birthright pour découvrir l’Israël. Nous nous sommes accrochés les pieds devant leur enseignant très dynamique et avons suivi la classe avec eux. Le mont est aussi un lieu d’observation stratégique de la région utilisée par les nations unies. Par temps clair, la Syrie, mais aussi Damas peuvent être observés. Nous avons été chanceux, le temps était très clair!

Direction la forteresse de Nimrod. Forteresse médiévale de l’an 1200, nous nous sommes promenés à travers les ruines d’une époque lointaine. De nombreuses batailles s’y sont passé! En fin de journée, nous avons fait une autre petite marche, mais cette fois-ci dans une jungle de bambou sur un sentier qui mérite à peine le nom de sentier. Le but était de se rendre sur une colline pour observer le coucher de soleil sur la mer de Galilée. Heureusement, nous pouvions emprunter un chemin alternatif pour le retour à la noirceur.

En chemin pour la ville de Nazareth, nous sommes arrêtés dans trois sites importants de l’histoire de Jésus. Tout d’abord Capernaum, un village de pêcheurs où Jésus aurait vécu et prêché. C’est aussi là qu’il aurait recruté Mathieu et Simon. Les vestiges de la synagogue s’y trouvent toujours. Vient ensuite Taghba où l’on retrouve l’église de la multiplication, lieu où se serait produit la multiplication des pains et des poissons et finalement le mont des Béatitudes où Jésus aurait dit son sermon de la montagne.

À Nazareth, ville de Marie et de Joseph, c’est sur le site de la magnifique Basilique de l’Annonciation, où des vestiges de la maison de Marie y sont présentés, que Marie aurait reçu la visite de l’ange Gabriel. Que l’on soit croyant ou non, nous ne pouvions rester indifférents devant des lieux si mythiques. Des hordes de groupe religieux, en pèlerinage, voient leur rêve se réaliser en ces lieux.

Nazareth ne nous a pas seulement offert des lieux religieux. Nous y avons aussi très bien mangé. Reconnu pour ses nombreux restaurants de type arabe fusion, nous avons tenté l’expérience de dégustation de metzes chez Villa Nazareth. C’est une table remplie de pains, de salades, d’humus qui nous a été offerte, on a eu du mal à avaler la moitié de ce festin! Nous sommes aussi allé prendre un thé et essayer les fameux katayef de chez Abu Ashraf. Véritable caverne d’Ali Baba, ce lieu est un musée d’objets anciens que collectionne Mr. Ashraf depuis plusieurs années. C’est devant un étal de falafels que nous avons rencontré l’imam de la mosquée. Il était content de nous parler de notre Premier ministre, Mr. Trudeau, quand il a su que nous étions canadiens! Le Fauzi Azar, l’excellent hôtel où nous étions descendus, est installé dans une ancienne maison. Les magnifiques plafonds peints sont encore en très bons états et les cours intérieures sont des plus agréables. Si vous passez dans le coin, c’est l’endroit pour dormir!

Notre dernier arrêt dans la région de la Galilée fut dans le parc archéologique de Beth Shéan. Ses ruines impressionnantes nous ont encore une fois démontré la grandeur du peuple romain. Déambuler à travers des lieux qui étaient à leur apogée il y a plus de 2000 ans est toujours des plus spécial.

Notre visite du nord de l’Israël prend fin, le sud quand à lui nous réserve encore de belles aventures… Prochaine destination, Jérusalem, la ville sainte!

P.S.: « The Beast » va toujours bien mais l’essence est 2$ le litre…

P.P.S: La mer de Galilée est en fait un lac d’eau douce, nous ne nous sommes pas baignés, mais nous lui avons touchée.

Advertisements

4 réflexions sur “La mer de Galilée

  1. Très intéressant Angèle… tu pourrais être payée pour tes « reportages ». Tu écris vraiment bien, on a l’impression d’avoir vu, un peu du moins, les magnifiques endroits que tu décris.
    Merci de partager ! Je n’en manque pas une même si je n’écris pas à chaque fois.
    Je vous embrasse, soyez prudents et profitez-en au max !
    Louise, maman de Marie-Pierre

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s