Le courage, c’est de ne pas avoir peur

Le rôle des parents c’est de toujours garder son sang-froid même dans les situations où tu souhaiterais te sauver en courant. C’est souvent plus facile à dire qu’à faire…

Nous sommes dans le sud du Sri Lanka, dans une petite ville en bordure de mer qui se nomme Mirissa. La place est reconnue pour ses plages. L’endroit en magnifique. Notre petit Guesthouse est super propre et notre chambre se situe au 4e étage, excellent contre les insectes de tout genres… de tout genres non…

Corail: « Regarde la grosse bibitte maman »

Angèle: « Oh my god… Yaaaannnn. Yan vient ici, juste là… là sur le mur près du lit de Céleste, une grosse bibitte »

Comme papa est là, maman refile le travail rebutant et se recule dans le coin de la chambre. Juste son expression faciale en dit long sur la taille de l’insecte.

Yan:  » Oh my god, c’est énorme. Où est mon appareil photo? »

Avoir été informé de l’insecte à ce moment, la photo aurait pris le bord… Céleste sort de la chambre de bain, aperçoit même pas la moitié de l’insecte et la panique s’installe. C’est fou comme la transmission de la panique entre les 2 sœurs est direct… Armé d’une petite poubelle en plastique le combat débute…

Dès que l’insecte se rend compte qu’il ne dormira pas avec nous cette nuit, il commence à émettre un sifflement de bibitte pas très contente. Impossible de faire tomber le mastodonte de près de 30 cm (oui, 30 cm) dans la poubelle. Le courage de certains d’entre vous vient de diminuer avec la taille?

L’énormité fini par tombé par terre après n’avoir pu éviter un magnifique coup de couvercle de poubelle. Clairement ses habilités au combat sont limitées… L’insecte ne tombe pas dans la poubelle (comme espéré de ma part) mais bien au centre de la pièce. S’en suivent des hurlements de terreur de la part de Céleste et Corail, elles aussi au centre de la pièce. Les hurlements étaient tellement puissant qu’en arrivant près de l’hôtel,  nos voisins français d’en de dessous,  se sont dit: « hahaha, les petites viennent de voir une bestiole. »

Céleste saute sur le petit lit d’appoint de Corail. Corail se lance sur Angèle et Angèle recule le plus loin possible. C’est le moment d’utiliser ma deuxième arme, la poubelle. Pendant un moment, l’insecte est coincé, à moitié  enfermé sous la poubelle, pour finalement s’y trouver complètement dessous et nous permettre de souffler un peu.

Nos voisins arrivent et suite à une petite description rapide, le gars me dit: « Attention l’ami, c’est un Scolopendre. Ce n’est pas mortel, mais tu vas vachement être malade s’il te mort. Deux ou trois jours de forte fièvre c’est certain… »

Merci de l’information mais c’est il y a 5 minutes, l’appareil photo dans à la main que je voulais savoir cela…

Les gars de l’hôtel doivent savoir comment gérer ce type d’insecte, non?

Yan: « Come please, Yes yes, big one! Very long and that big »

Ils prennent une petite poubelle et un insecticide et viennent voir,en riant un peu… « Funy tourist » devaient-ils se dire… À voir la danse de panique qu’ils ont fait quand ils ont levés la petite poubelle explique rapidement que l’insecte est bien le Scolopendre que nous parlait le français.

Scolopendre

Scolopendre

Ce type d’insecte assez rare et encore plus dans une chambre au 4e étage. Techniquement pas de risque d’en trouver un couché au chaud dans notre lit demain matin…

Une deuxième douche est nécessaire pour les enfants tellement elles ont eu chaud…

Advertisements

12 réflexions sur “Le courage, c’est de ne pas avoir peur

  1. Je viens d’expliquer votre voyage (et votre dernière aventure) avec mon fils Victor et mon conjoint Rob. Ils vous souhaitent bon voyage et nous allons vous suivre. Quand j’ai parlé du scolopendre à Victor, il en avait déjà vu un avec Animazoo au camp de jour. Impressionnant, dit-il

    J’aime

  2. Coucou à vous! Je suis contente d’avoir de vos nouvelles et que vous êtes arrivés à destination!!! Je vous comprends tellement avec ces bébittes… j’en avais dans ma chambre à St-Martin! C’est assez surprennant !!! Je vous souhaite un beau voyage et j’ai hâte de continuer à lire vos aventures!!! BisousXXX

    J’aime

  3. En passant, le courage, ce n’est pas de pas avoir peur, c’est plutôt de les surmonter selon moi… Ce que vous avez fait comme des pros. J’aurai payé pour voir votre face!!!

    J’aime

  4. OMG!!!! Certains diront que Yan est le hero bien moi je salut les filles car malgré leurs cris ells sont toujours rester là. Moi j aurai déjà sorti de l’hôtel c’est clair. Et dire que Céleste s’inquietait de la bouffe. lol Lâcher pas la gang vous avez travaillé nos abdos avec votre histoire.

    J’aime

  5. Message pour Angèle, Céleste et Corail: Il vous sera désormais interdit d’avoir peur d’une petite araignée lorsque vous serez au Québec…. Mais je vous comprend et sympathise avec vous pour cette visite inattendue. Espérant que ces bestioles ne font pas partie des mets typiques du pays….. Bravo mon Yan pour ton courage aussi.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s